Recherche urgente

demande d’hébergement

placement maison de retraiteService gratuit de conseil et orientation en maison de retraite, fort d’une expérience de 10 ans 3evie vous aide à trouver une place d’hébergement dans une maison de retraite adaptée à vos ressources et vos besoins.

Le modèle PATHOS, une analyse transversale

Outil élaboré en partenariat par le Syndicat National de Gérontologie Clinique (SNGC) et le service médical de la CNAMTS, le modèle PATHOS évalue à partir des situations cliniques observées les soins médico-techniques requis pour assumer la prise en charge de toutes les pathologies d’une population de personnes âgées, en établissement ou à domicile.

Outil de « coupe transversale », il donne la « photographie » d’une population à un moment donné, dans un objectif de comparaison de services, de structures ou de populations.

 

Aperçu du concept et de l’utilisation

Le modèle consiste à identifier sur un thésaurus de 50 états pathologiques, tous ceux dont souffre la personne le jour de l’évaluation. Mais, l’état pathologique seul ne suffit pas pour indiquer les moyens à mobiliser pour sa prise en charge, il doit être caractérisé par son ambiance de soins requis : son profil de soins ou profil de stratégie thérapeutique. Chaque état pathologique présenté sera donc qualifié par un des 12 profils de soins possibles indiquant la « gravité » de l’état pathologique.

Par soins requis, on entend le soin utile qui devrait être fait pour chaque état pathologique selon les recommandations de bonnes pratiques cliniques de la Société Française de Gériatrie et Gérontologie (SFGG) ou de l’Haute Autorité en Santé (HAS) par exemple. Mais c’est également un soin qui devrait être :

  • réalisable compte tenu de l’état global du patient,
  • accepable par le patient avec ou sans avoir les moyens nécessaires pour faire ce soin.

 

La persévérance raisonnable en est la philosophie, autant opposée à l’abandon coupable qu’à l’acharnement malsain.

A un état pathologique particulier ne correspond qu’un nombre limité de profils plausibles. Ainsi, 240 couples « état pathologique – profil » décrivent l’ensemble des situations pouvant être rencontrées en gériatrie.

In fine, le modèle mesure pour l’ensemble des couples état pathologique - profil présentés par une personne, les niveaux de soins requis à sa prise en charge dans 8 postes de ressources représentant les huit « acteurs » des soins : médecin, psychiatre, infirmier, rééducation, psychothérapie, biologie, imagerie et pharmacie.

Ces huit indicateurs, calculés pour une population sur la base de niveaux moyens de soins requis par personne, sont exprimés en points, correspondant à des unités différentes selon les postes de soins (rapportés à une valeur maximale 100).

Le modèle PATHOS, permet donc d’évaluer les niveaux de soins requis pour la prise en charge des pathologies dans une population à un moment donné. A domicile ou en établissement, il décrit la situation clinique des personnes et mesure un certain nombre d’indicateurs, données utilisables au niveau d’un individu ou d’un ensemble d’individus.

 

Quelques informations sur les maisons de retraite et les EHPAD :