Recherche urgente

demande d’hébergement

placement maison de retraiteService gratuit de conseil et orientation en maison de retraite, fort d’une expérience de 10 ans 3evie vous aide à trouver une place d’hébergement dans une maison de retraite adaptée à vos ressources et vos besoins.

La société MEM-X Diffusion vient de lancer « un nouvel allié dans la prise en charge de la maladie d'Alzheimer et des troubles de la mémoire des personnes âgées : MEM-X ». Il s'agit d'un appareil de la taille d'un téléphone mobile qui rappelle aux patients, tout au long de la journée, les différentes tâches qu'ils ont à effectuer.

Savoir son parent âgé seul chez lui alors qu'il souffre de troubles de la mémoire… Un vrai drame pour de nombreux adultes… Va-t-il penser à prendre son médicament ? N'oubliera-t-il pas son rendez-vous chez le médecin ? Fera-t-il ses courses avant la fermeture des magasins ?

Multiplier les Post-it ne se révèle pas toujours très efficace… Le propre des papiers volants étant de s'envoler ! Au final, les personnes âgées ne les voient jamais au moment voulu. Résultat : leur entourage passe le plus clair de leur temps à les alerter par téléphone de ce qu'elles doivent faire. Et souvent, le placement en maison de retraite finit par devenir inévitable, alors que la personne âgée aurait très bien pu continuer à vivre encore longtemps chez elle, avec ses habitudes et ses souvenirs.

Dans ce contexte, ce nouveau produit MEM-X, cet aide mémoire vocal tente d'apporter une solution technique à ce problème. Ce petit appareil, de la taille d'un téléphone mobile, vise ainsi à combler les troubles de la mémoire en rappelant aux personnes âgées ce qu'elles doivent faire au moment précis où elles doivent le faire. Léger (65 grammes), il accompagne le patient partout dans sa maison et dans ses déplacements, suspendu à un cordon porté autour du cou.

Quand il sonne, la personne âgée sait qu'elle a quelque chose à faire immédiatement. Pour savoir quoi… Elle appuie simplement sur l'unique bouton. Un gros bouton bleu. Pas moyen de se tromper (encore faut-il que le patient fasse immédiatement ce qu'on lui dit, au risque d'oublier ce qu'il doit faire). Le programmateur, lui, reste inaccessible à la personne âgée.

Cet aide mémoire vocal peut stocker une centaine de messages, « comme autant de jalons de mémoire qui rythment les journées de la personne âgée » soulignent les concepteurs. Les messages sont enregistrés par une voix familière que la personne aura plaisir à écouter et qui la rassurera. Il est même prévu un SOS en cas d'accident.

La programmation se veut simple : l'entourage enregistre les messages de son choix au cours de ses visites à la personne âgée : des messages fixes, répétés quotidiennement, à une heure donnée (« Il est temps de prendre tes comprimés bleus qui sont sur la table de nuit ») ; des messages mobiles, effacés au fur et à mesure : « Il est l'heure de commander ton taxi » ; des messages répétés régulièrement un jour donné : « On est mardi, c'est le jour du kiné »

Un petit appareil qui peut s'avérer pratique, mais chez des malades encore largement autonomes. Naturellement, il reste indispensable de continuer à s'occuper de votre proche, et de vérifier très régulièrement qu'il effectue bien les diverses tâches qu'il a à faire…

Source : www.senioractu.com